[fr]   [el]   [en]   [es]

Non-Directivité Intervenante (NDI)

ndi.fr

Qu'est-ce que la Non-Directivité Intervenante ?

La NDI peut être synthétisée en 3 verbes : écouter - proposer - accompagner (Lobrot, Bakirtzis). C'est une méthode de communication qui est utilisée depuis les années 80 dans les domaines de la facilitation de groupes, l'éducation expérentielle, le développement personnel, la psychothérapie, le team-building, la résolution de conflits. Elle est été conçue par Michel Lobrot, en combinant et en développant des pratiques humanistes : l'approche centrée sur la personne et les groupes de rencontres (Carl Rogers), la dynamique de groupe (Kurt Lewin), le psychodrame (Jacob Moreno), la thérapie Gestalt (Fritz Perls), le théâtre d'improvisation, les techniques d'expression automtique du mouvement surréaliste, la musique, la peinture, la sculpture, etc.

Le facilitateur NDI écoute activement la personne ou le groupe, avec un regard positif inconditionnel et avec empathie, dans le but de découvrir leurs désirs. En même temps, il reste authentique et congruant avec ses émotions personnelles et ses pensées. Le facilitateur apporte de propositions sur mesure pour faciliter l'expression des désirs, les apprentissages et le développement personnel de la personne ou du groupe. Il n'hésite pas à intervenir et à faire des propositions, mais il reste toujours focalisé sur les désirs de la personne ou du groupe, et il abandonne facilement une proposition si la personne ou le groupe sent qu'elle n'est pas aidante.

Concernant les apprentissages, la NDI encourage les expériences positives et laisse une grande place pour les apprentissages personnels de chaque participant. Selon la NDI, les apprentissages se font réellement lorsque la personne est "touchée", lorsqu'elle est "émotionnellement affectée". Il est donc important de maintenir l'engagement de la personne durant le processus d'apprentissage. Cela passe par une approche multi-dimensionnelle et expérientielle : l'apprentissage par l'action, l'apprentissage par la coopération, la théorie de Kolb, la pédagogie différenciée, le constructivisme, l'éducation hors-mur, etc. Ce faisant, le facilitateur reste toujours centré sur les besoins et les désirs de chaque personne, et s'assure que les pressions extérieures ne viennent pas les marginaliser. Ainsi, la NDI ouvre une 3ème voie, entre "les apprentissages centrés sur l'enseignant" et "les apprentissages centrés sur l'élève" : les apprentissages deviennent centrés sur la relation authentique entre le facilitateur et la personne. Le facilitateur accompagne la personne et cherche avec elle comment elle pourrait accomplir ses buts et ses désirs.

Pour aller plus loin

Le site de Michel Lobrot (beaucoup de textes disponibles en ligne)

La fiche Wikipedia de Michel Lobrot

Autres sites autour de la NDI :

Contact

Nicole Habrias (nicole.habrias {at} wanadoo.fr) - Jean Cazals (jehanaindi {at} gmail.com)

Newsletter

Ton nom :
Ton email :